Hayti.Net

  • Adapté
  • Large
  • Etroit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Hayti.Net

Envoyer Imprimer PDF


HAITI: QUAND UNE MINE D'OR SIGNIFIE LA MISE A MORT D'UNE NATION!
(1ere partie)

Par Joël Léon

Au cours d’une émission de radio en Floride, un ami me rappela à brûle-pourpoint que les occidentaux exterminèrent les premiers habitants d’Haïti, les Indiens dits Indiens par Christophe Colomb, pour pouvoir mieux voler leurs richesses minérales, particulièrement de l’or. Ensuite, la publication de l’article de l’ « Associated Press » sur la découverte de l’or en Haïti, gisement estimé à plus de 20 milliards de dollars, nous prend à la gorge. Une révélation pareille donne à la fois des sueurs froides aux patriotes haïtiens et du grincement de dents aux exploiteurs occidentaux. Les richesses minérales ont été toujours à la base de beaucoup de génocides de l’histoire. Ainsi, l’extermination des Arawak/Taino, les natifs d’Haïti. D’après des sources espagnoles de l’époque, ils étaient des millions en Hispaniola. En 1507, un recensement fit état de 60.000 Indiens restant, après 24 ans, soit en 1531, ils étaient réduits à une poignée de 600. Aujourd’hui, il n’en reste que des vestiges archéologiques.  Un tel constat révèle la cruauté impitoyable des conquistadores. Ce fut la première expérience barbare liée directement à l’exploitation de l’or à laquelle les habitants d’Haïti firent face, c’était au 16e siècle. L’or s’achemine vers L’Europe et  les natifs, vers le néant.
Lire la suite...
Envoyer Imprimer PDF

La Chine riposte aux critiques américaines avec un rapport sur l'état des droits de l'Homme aux États-Unis

La Chine a répondu aux critiques et distorsions américaines sur l'état des droits de l'Homme dans le pays en publiant un rapport sur la situation des droits de l'Homme aux Etats-Unis.

La Chine riposte aux critiques américaines avec un rapport sur l'état des droits de l'Homme aux États-Unis

Ce rapport, intitulé "L'Etat des droits de l'Homme aux Etats-Unis en 2011", a été publié par le Bureau de l'information du Conseil des affaires d'État (gouvernement central), en réponse au Rapport sur les droits de l'Homme dans le monde en 2011 publié le 24 mai par le Département d'Etat américain.

Il s'agit du 13e rapport annuel publié par la Chine en réaction aux critiques américaines.

Lire la suite...
Envoyer Imprimer PDF

Le terrosisme domestique ou l’hypocrisie américaine

 
Le gouvernement américain est le second abuseur des droits de l’Homme sur la planète et le seul qui permet au pire d’exister: Israël. Mais ceci n’empêche pas Washington de pointer du doigt dans d’autres directions.

“Le rapport des droits de l’Homme” du ministère des affaires étrangères américain focalise sa colère sur l’Iran et la Syrie, deux pays dont le seul véritable pêché est leur indépendance de Washington ; et sur le nouvel “homme de paille” en construction, la Chine, qui a été choisie pour le rôle du nouvel ennemi de guerre froide pour Washington.

Hillary Clinton, autre incompétente d’une longue lignée de ministres des affaires étrangères incompétents, a informé “les gouvernements autour du monde que nous surveillons, et que nous vous tenons pour responsables”, à la différence de nous, que nous ne tenons pas pour responsables, ni nos alliés comme le Bahreïn, l’Arabie Saoudite, Israël et les marionnettes de l’OTAN.

Lire la suite...
Envoyer Imprimer PDF

Vladimir Poutine : une cible, un espoir

Vladimir Poutine
Les événements en cours et à venir de ce début de millénaire mettront en lumière divers personnages importants qui, quelque soit la qualité de leur action, rentreront dans l’Histoire. Dans le camp eurasien, outre Ahmadinejad, un homme suscite bien des interrogations et des controverses, surtout en Occident où l’empêcheur de tourner en rond subit régulièrement les foudres des mass médias. Il s’agit du président russe Vladimir Poutine. Depuis des décennies, la Russie est l’une des principales cibles des CFR, Bilderberg, Trilatérale, OTAN… du complexe militaro-industriel comme du cartel bancaire. Alors quand un homme se met en travers des plans de l’oligarchie mondialiste, il est intéressant d’analyser son parcours, ses actions, décisions et positions ou encore sa spiritualité.

Un parcours qui laisse dubitatif
Avec Poutine, les Russes n’ont certes pas eu droit à une Monarchie de droit divin (trop souvent moquée) mais à un nationalisme sur fond de christianisme orthodoxe, ce qui, sur une courte période, peut s’avérer semblable et non sur la durée. Point important, ce fameux christianisme orthodoxe a repris son envol au-delà des espérances dans cette place forte du globe, objet de toutes les convoitises atlanto-européennes, de tous les tourments géostratégiques.

Lire la suite...
Envoyer Imprimer PDF

Après 25 ans de désorganisation politique, économique, sociale et culturelle, « HAITI IS OPEN FOR SALE » !

Par Joël Léon


On se souvient du règne de Caligula
de la Rome antique
Tout haïtien qui réside à l’étranger, plus spécifiquement aux Etats-Unis, fait face aux nombreuses questions des curieux ou spécialistes sur Haïti concernant l’avènement de Michel Martelly au pouvoir. C’est douloureux de constater l’embarras avec lequel mes compatriotes tentent d’expliquer rationnellement, si ce n’est par la folie, ce phénomène incongru qui, malheureusement, se rencontre l’histoire des peuples. On se souvient du règne de Caligula de la Rome antique, d’Indira Amin dada en Ouganda... Tant bien que mal, en bon haïtien, chacun arrive à s’en sortir à partir d’explications, se fait beaucoup d’interrogations, parce que n’arrivant pas à s’en convaincre. Mon ancien professeur d’histoire américaine, un fervent défenseur d’Haïti, me somma au cours du mois d’Avril de l’année dernière de venir le voir pour des consultations au sujet du nouvel élu haïtien. Donc, Aucune question ne m’a été épargnée, une façon amicale de me mettre sur la sellette. 
Lire la suite...
Envoyer Imprimer PDF

RIC : Une trilatérale qui promet (Russia & India Report)

Nivedita Das Kundu

Le ministre des Affaires Etrangères russe Sergei Lavrov (au centre) rencontre son homologue indien S.M. Krishna et son homologue chinois Yang Jiechi à Moscou, le 13 avril 2012. Source : AFP/East News

L’heure de la trilatérale Russie-Inde-Chine a sonné et elle aura de plus en plus d’influence sur les décisions internationales, selon Nivedita Das Kundu.

Lire la suite...

Page 5 sur 8

Résistance

Fanmi Lavalas

Vous êtes ici : Accueil